plaquenil Santé

Non, l’hydroxychloroquine ne sera pas autorisée pour TOUS les malades !

Le décret que beaucoup de médias avaient relayé aujourd’hui, a fait croire à beaucoup de Français que le Plaquenil (nom commercial de l’hydroxychloroquine) et les préparations à base d’hydroxychloroquine pourraient être dispensés dans tous les établissements de santé (POINT N°1) et que les médecins pourraient le prescrire à tous leurs patients (POINT N°2). Il est effectivement stipulé […]

Le décret que beaucoup de médias avaient relayé aujourd’hui, a fait croire à beaucoup de Français que le Plaquenil (nom commercial de l’hydroxychloroquine) et les préparations à base d’hydroxychloroquine pourraient être dispensés dans tous les établissements de santé (POINT N°1) et que les médecins pourraient le prescrire à tous leurs patients (POINT N°2).

Il est effectivement stipulé dans le décret que l’hydroxychloroquine et les préparation à base d’hydroxychloroquine « peuvent être prescrits, dispensés et administrés sous la responsabilité d’un médecin aux patients atteints par le covid-19, dans les établissements de santé qui les prennent en charge, ainsi que, pour la poursuite de leur traitement si leur état le permet et sur autorisation du prescripteur initial, à domicile (…) La spécialité pharmaceutique PLAQUENIL © et les préparations à base d’hydroxychloroquine ne peuvent être dispensées par les pharmacies d’officine que dans le cadre d’une prescription initiale émanant exclusivement de spécialistes en rhumatologie, médecine interne, dermatologie, néphrologie, neurologie ou pédiatrie ou dans le cadre d’un renouvellement de prescription émanant de tout médecin.»

décret n° 2020-314 du 25 mars 2020

  • Ce que l’on peut comprendre sur ce point du décret, c’est que le médicament Plaquenil, qui n’est autre que le nom commercial de l’hydroxychloroquine, ne pourra être dispensé que dans le cadre d’une prescription initiale émanant exclusivement de certains spécialistes :  rhumatologie, médecine interne, dermatologie, néphrologie, neurologie ou pédiatrie et ceux qui utilisent déjà le Plaquenil dans le cadre de certaines pathologies chroniques comme le lupus par exemple.

 

Ces derniers jours, de nombreuses personnalités politiques avaient confirmé avoir été soignées par ce traitement, dont Christian Estrosi qui a d’ailleurs immédiatement décidé de le généraliser pour sa ville de Nice (lire notre article ici), ou la députée LR Valérie Boyer (lire notre article ici), à l’encontre des recommandations de l’Etat.

 

 Lisez notre article complet sur ce traitement et les premiers résultats de l’essai clinique, cliquez ici : https://www.nexus.fr/actualite/sante/coronavirus-ihu-chloroquine-raoult/

 

✰ NEXUS : 112 pages, 0 Pub, 100 % inédit, 100 % indépendant, le magazine à saisir en kiosque et en ligne tous les 2 mois ! 

 

Découvrez nos magazines et nos sujets inédits en cliquant ici : https://www.nexus.fr/magazine/#anciens-numeros

COUV_NX127