valérie boyer Santé

Coronavirus : après Christian Estrosi, c’est au tour de la députée Valérie Boyer de se soigner à l’hydroxychloroquine

Testée positive au coronavirus ou Covid-19, la députée des Bouches-du-Rhône, Valérie Boyer, suit actuellement le protocole de traitement du Pr Raoult à l’IHU de Marseille à base de Plaquenil ou hydroxychloroquine. Après l’annonce récente de Christian Estrosi et de sa femme d’avoir été testés positifs au coronavirus et soignés par ce même traitement (voir notre […]

Testée positive au coronavirus ou Covid-19, la députée des Bouches-du-Rhône, Valérie Boyer, suit actuellement le protocole de traitement du Pr Raoult à l’IHU de Marseille à base de Plaquenil ou hydroxychloroquine.

Après l’annonce récente de Christian Estrosi et de sa femme d’avoir été testés positifs au coronavirus et soignés par ce même traitement (voir notre article), l’élue Les Républicains a décidé de suivre ce protocole en passant outre les réticences du gouvernement.

 

« Qu’est-ce qu’on a d’autres à proposer ? »

Interrogée au micro de RTL hier, Valérie Boyer confirme qu’elle doit passer un examen de contrôle après 7 jours de traitement pour vérifier sa charge virale. « Je prends ce traitement (hydroxychloroquine) depuis le 16 mars. Justement je retourne ce matin à l’hôpital pour voir si ma charge virale a diminué ou pas. Dire qu’on ne sait pas ce que sont les effets secondaires c’est ignorer les travaux du Pr Raoult parce que cela fait des années qu’il utilise ce médicament sur des malades. Moi je dirais plutôt, qu’est-ce qu’on a d’autres à proposer ? », s’interroge la députée.

 

◆ « Le traitement que j’ai est expérimental »

Au micro de BFM TV, elle n’hésite pas à rappeler que le Pr Raoult est une sommité dans la recherche internationale sur les maladies infectieuses. « Nous n’avons pas à faire à des charlatans mais à des hommes de science, c’est un spécialiste mondial. Le traitement que j’ai et qui est expérimental dans le Covid-19, c’est celui qui est utilisé dans la maladie de Whipple, une maladie intracellulaire dont Didier Raoult est le spécialiste et qu’il soigne. D’ailleurs, les patients atteints de cette maladie prennent ce traitement pendant très longtemps. On n’est donc pas sur quelque chose d’inconnu, on est sur quelque chose qui a été expérimenté », précise Valérie Boyer.

 

 

 

 Lisez notre article complet sur ce traitement et les premiers résultats de l’essai clinique, cliquez ici : https://www.nexus.fr/actualite/sante/coronavirus-ihu-chloroquine-raoult/

 

✰ NEXUS : 112 pages, 0 Pub, 100 % inédit, 100 % indépendant, le magazine à saisir en kiosque et en ligne tous les 2 mois ! 

Découvrez nos magazines et nos sujets inédits en cliquant ici : https://www.nexus.fr/magazine/#anciens-numeros

COUV_NX127