vaccin

COVID-19 : Liens entre variants et contaminations. Des questions s’imposent.

Bien souvent, des études et chiffres sont relayés sans analyse approfondie dans les articles journalistiques. Aujourd’hui, nous avons choisi de mettre le curseur sur un article du Figaro, qui a retransmis comme beaucoup d’autres médias une information de l’AFP concernant la contamination par un variant d’une maison de retraite américaine pourtant en grande majorité vaccinée. Nous avons examiné si suffisamment d’éléments nous permettaient d’engendrer un raisonnement éclairé sur la situation. De multiples questions sont alors apparues, auxquelles nous allons tenter de donner des réponses dans les jours à venir si notre enquête le permet.

Un article du Figaro titrait le 22 avril 2021 : « États-Unis : un variant du Covid se propage dans une maison de retraite malgré la vaccination ». Variant inconnu jusqu’alors, selon le Huffington Post.

Une étude citée qui semble pro-vaccin sans aucun conteste

On peut lire dans cet article : « Les cas de Covid-19 ont explosé en mars dans une maison de retraite aux États-Unis dont les résidents étaient pourtant vaccinés à plus de 90%, suite à l’introduction d’un variant par un membre non vacciné du personnel, a révélé une étude de la principale agence de santé publique américaine publiée mercredi 21 avril. Le virus s’est ensuite propagé dans cet établissement du Kentucky, contaminant 44 personnes, dont 24 résidents et 20 personnels soignants, dont 18 et 4, respectivement, avaient pourtant reçu deux doses du vaccin Pfizer, dénombre cette étude des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC). Parmi les résidents contaminés, par exemple, seul un tiers des vaccinés ont souffert de symptômes, contre 83% des non-vaccinés. Et seuls 11% des vaccinés ont dû être hospitalisés quand cela a été le cas de deux tiers des non-vaccinés. Enfin, un seul résident vacciné sur 18 a succombé au virus. Parmi les non-vaccinés, au nombre de 6, deux ont perdu la vie. « Pour protéger les résidents des maisons de retraite médicalisées, il est impératif que les personnels soignants, ainsi que les résidents, soient vaccinés», soulignent donc les auteurs de l’étude. »

◆ Des éléments manquants pour une analyse complète

Nous venons de trouver le lien vers cette étude américaine du CDC ( Center for Disease Control), qui ne figurait pas dans l’article du Figaro, ni dans bien d’autres.

 

Après l’avoir analysée, nous chercherons à savoir notamment si elle permet de déterminer :
– si l’intrusion du variant est forcément causée par un membre du personnel non vacciné (Le variant échappant au vaccin, comment prouver indubitablement que c’est un non-vacciné qui l’aurait importé ?)
– si les trois décès sur 44 personnes dites contaminées sont dus à ce variant, l’âge de ces personnes et leurs comorbidités, puisque qu’on invoque toujours ces-derniers pour expliquer les décès des personnes vaccinées peu après la vaccination.
– combien de résidents et de membres du personnel soignant comptait l’établissement au moment de l’étude et quel pourcentage parmi les vaccinés et les non-vaccinés d’entre eux n’ont pas été « contaminés » par le variant et n’ont eu aucun symptôme, en comparaison avec les personnes « contaminées », pour établir un pourcentage plus précis du taux de contamination sur l’ensemble des résidents et du personnel soignant.
– si une personne diagnostiquée « contaminée » veut dire qu’elle a été testée positive et à partir de quel test pour tenter d’évaluer la fiabilité des résultats selon les données actuelles, et pour confirmer ou infirmer qu’une personne positive et sans symptôme est considérée et présentée comme étant « contaminée ».
– si les auteurs ont des liens d’intérêt avec Pfizer ou tout autre fabricant de vaccins.

Si nous parvenions à obtenir ces réponses qui permettrait une lecture et une analyse plus larges des données, nous les partagerons avec vous…

 👉Lire notre ENQUÊTE EXCLUSIVE : « COVID-19 : Les essais cliniques du vaccin AstraZeneca ont-ils provoqué l’apparition des variants ? » dans notre numéro 133 actuellement en kiosque et en vente sur notre site : http://bit.ly/Nexus133

👉Voir notre vidéo « Y a-t-il une corrélation entre les essais vaccinaux et l’émergence des variants ? »

Si nous avions les mêmes moyens que certaines rédactions, nous parviendrions certainement à enquêter davantage et à élucider plus de mystères au sein de nos articles web.
Mais nous ne sommes pas financés par la Fondation Bill Gates à hauteur de plusieurs millions de dollars comme le journal Le Monde. Seuls VOUS, lecteurs, abonnés et donateurs, nous financez. Alors à Vous, nous disons un grand MERCI.

Image de couverture par Gerd Altmann de Pixabay


✰ Magazine NEXUS : 112 pages, 100 % inédit, 100 % indépendant ! ✰✰✰

👉 Découvrez tout notre contenu web vidéo en accès libre sur notre chaîne Youtube

👉 Retrouvez-nous sur Facebook

👉 Et pour contourner la censure, rejoignez-nous sur VK et Odysee !

👉 CHER LECTEUR, NOUS AVONS BESOIN DE VOUS ! Nexus, c’est un magazine INDÉPENDANT de 112 pages,  SANS PUB, du contenu web 100% GRATUIT, et une info 100% LIBRE ! Pour rappel, Nexus ne bénéficie d’aucune subvention publique ou privée et vit grâce à vous à ses lecteurs, abonnés, ou donateurs. Pour nous découvrir ou pour nous aider, vous pouvez :
✅ Vous abonner au magazine Papier & Numérique
✅ Feuilleter tous nos numéros et les commander à l’unité

✅ Acheter notre numéro 134 de mai-juin 2021 en kiosque, ou en ligne

👉 Vous pouvez aussi FAIRE UN DON ponctuel ou régulier sur TIPEEE ou sur PAYPAL pour financer le contenu en ligne accessible GRATUITEMENT. C’est grâce à votre contribution que l’équipe web pourra continuer !

Sur le même thème
Commentaire(s)