Clearstream_Dossier_70 Géopolitique

Denis Robert : “La vérité prend du temps”

Depuis l’affaire Clearstream, astre noir de la finance mis a jour en 2001 par le travail d’investigation de Denis Robert, les règles n’ont pas changé pour les banquiers, traders, et autres brokers-dealers. Malgré la crise, l’antimatière de la finance, invisible et en expansion, aspire toujours l’énergie du travail des hommes…

Cheveux en bataille, jean grimé par les marqueurs couleur, chemise décontractée, Denis Robert traîne ses tongs dans l’atelier de la galerie W, à Montmartre. Rattrapé par l’artiste, le journaliste se gratte désormais la tête devant ses toiles, et non devant sa copie. Chez Denis Robert, la fiction a toujours côtoyé la réalité. Sa vie est à la fois un gros tas de pierres apportées à la connaissance des systèmes humains et une oeuvre d’art composée de romans, de documentaires et de peintures. La réalité dépasse souvent la fiction, mais pas toujours. Voyageant de l’une à l’autre, l’écrivain livre ici quelques repères. Rencontre.

Interview réalisée par Pryska Ducoeurjoly, et publiée dans le numéro 70 de Nexus (septembre – octobre 2010).

Commentaire(s)