maladie-lyme-Montagnier-colloque-juin-2015 Santé

Maladie de Lyme : colloque avec le Pr Montagnier le 21 juin

Le colloque international sur la maladie de Lyme se déroulera en présence du Pr Luc Montagnier, le 21 juin 2015, au Palais des Congrès de Strasbourg.

La Journée internationale d’informations sur les maladies vectorielles à tiques (JID’MVT) organisée par l’Association Lyme sans frontières (LSF) aura lieu le dimanche 21 juin au Palais des Congrès de Bordeaux, à Strasbourg.

Elle réunira autour du Pr Luc Montagnier, Prix Nobel de physiologie et de médecine 2008, les intervenants suivants :
• Dr Valérie Obsomer (Belgique) – Docteur en sciences agronomiques
• Dr Cornette de Saint-Cyr (France)  – Médecin généraliste
• Dr Walter Berghoff (Allemagne) – Immunologiste
• Dr Viviane Schaller (France) – Biologiste

À LIRE POUR EN SAVOIR PLUS

 Lyme – Viviane Schaller et Bernard Christophe sont condamnés
 
Lyme, une épidémie silencieuse  DOSSIER OFFERT (32 p.) NEXUS n° 81

Au programme le 21 juin 2015 :

• Compte rendu d’une enquête sur les tiques en France et en Belgique
• Diagnostics biologiques directs et indirects de la maladie de Lyme. Nouvelles perspectives depuis décembre 2014 grâce au rapport du Haut Conseil de la santé publique (HCSP).
• Nouvelles technologies appliquées à la détection des infections latentes chroniques dont la maladie de Lyme.
• Étude des relations du terrain immunitaire avec les pathologies induites par Borrelia et co-infections
• Nouveaux traitements antibiotiques
• Témoignages de malades
• Intervention de LSF : « Le point sur notre combat ».

>> DERNIÈRE ACTU SUR LA MALADIE DE LYME

Projet Loi Santé : une avancée inattendue ! 

Dans le cadre de la Loi Santé débattue à l’Assemblée nationale le 14 avril 2015, l’amendement de l’article 38 relatif à l’ensemble des maladies vectorielles à tiques, adopté à l’unanimité, marque une nette avancée en ce qui concerne notamment la maladie de Lyme qui se propage de façon inquiétante dans notre pays.
Néanmoins, il reste encore beaucoup à faire pour appréhender ces pathologies insidieuses à leur juste mesure. La vigilance et la mobilisation restent donc de mise, d’autant plus que le projet de Loi Santé de Marisol Touraine, adopté en première lecture à l’Assemblée, sera examiné par la commission des Affaires sociales du Sénat en juillet et discuté en séance publique à la rentrée parlementaire en septembre.

Commentaire(s)