Exologie

Une étoile sur cinq abrite une planète habitable

C’est ce qu’a révélé le doctorant Erik Petigura de l’université de Berkeley (Californie) à l’occasion de la seconde Kepler Science Conference qui s’est tenue du 4 au 8 novembre dernier au Ames Research Center (Moffett Field, Californie).

Ses statistiques, menées sur les données collectées pendant quatre ans par le télescope spatial américain Kepler, lui ont permis d’estimer qu’environ une étoile sur cinq (22 %) posséderait des planètes extrasolaires rocheuses. Ces planètes rocheuses, dont la taille avoisinerait au maximum deux fois celle de la Terre, seraient plus nombreuses que les géantes gazeuses, a indiqué le jeune chercheur.
Depuis janvier 2013, ce sont quelque 833 nouvelles candidates qui ont été ajoutées, portant le nombre total d’exoplanètes potentielles à 3 538. En extrapolant leurs observations, les scientifiques estiment que la très grande majorité des étoiles présentes dans la Voie lactée – celles-là mêmes que nous observons à l’œil nu la nuit venue – hébergent au moins une planète dans leur système…
À quand la découverte d’une exo-Terre habitable… et habitée ?
Commentaire(s)