Crop_circles_Swir_recadree2_ok Science

Crop circles : tous faux ?

Cet été, une tempête s’est abattue sur la légendaire terre des drop circules avec la confirmation de ce que beaucoup soupçonnaient depuis longtemps : leur origine humaine.
Mais le phénomène est loin d’avoir livré tous ses mystères. Retour sur une saison mouvementée.

“Il fait nuit noire dans le Wiltshire. A Knapp Hill, Milk Hill ou Silbury Hill, une faune hétéroclite s’est réunie en silence autour des champs, et se tient aux aguets. Les jumelles infrarouges sont de sortie, les torches prêtes à s’allumer … mais pour voir quoi ?

Les crop circles bien sûr, ces mystérieuses formations qui apparaissent depuis plusieurs décennies dans les champs de blé, avec une prédilection pour cette région du sud de l’Angleterre. Le temps passe, les yeux s’adaptent à la nuit. Soudain, un bruit d’hélicoptère. Les militaires sont là, ils survolent le champ, peut-être à la recherche des fameuses “boules de lumières”, phénomène fréquemment observé ici.

La tension monte. Cette nuit encore, la confusion sera telle qu’il sera difficile de discerner l’origine des lumières apparues au-dessus des champs : lampes de cropmakers (réalisateurs de crops) ou de chercheurs, boules de plasma volantes, torches de l’armée ? Et la figure qui surgira dans les blés au petit matin fera l’objet de toutes les spéciations, des plus rationnelles aux plus ésotériques.

Réel phénomène inexpliqué ou mise en scène savamment orchestrée ? Et si c’était les deux ?”

Lire l’article au format pdf.

Dossier initialement paru dans NEXUS n° 70 (septembre-octobre 2010).

Commentaire(s)