grippeA_masque_nexus70 Santé

Vaccin contre la grippe A : c’est reparti !

Alors que se prépare la nouvelle campagne de vaccination contre la grippe A, on peut se demander quelles leçons le gouvernement et les citoyens ont tirées de la précédente “pandémie”?

Le dernier épisode du roman dans lequel le virus H1N1 a disparu comme par enchantement n’a pas encore clos le suspense. Le prochain épisode va paraître à l’automne, et, sans être devin, il est facile de savoir ce qui va se passer. Une nouvelle fois, la panique sera au programme, certains d’entre nous feront la queue pour se faire vacciner contre la grippe saisonnière avec un nouveau vaccin qui contiendra le “terrible” virus de la grippe H1N1 (grippe A), ajouté au virus de l’année.

Cela aidera à faire disparaître une toute petite partie des doses que nous n’aurons pas réussi à fourguer à nos citoyens, ni à ceux des pays déshérités. Il n’y a aucune raison pour que l’incitation à la vaccination soit moins forte que les années précédentes, bien au contraire, car les années précédentes, ces campagnes concernaient en particulier les personnes âgées, alors que depuis le fiasco de la “pandémie”, nous sommes désormais tous visés.

170 millions de doses aux États-Unis

Déjà le 30 juillet, afin de nous préparer, l’Agence Reuters nous apprenait que les États-Unis attendent la livraison de 170 millions de doses de vaccins, dont une grande partie sera fournie par Sanofi-Aventis. Les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) ont déjà fortement incité toute la population à se faire vacciner cette année contre la grippe saisonnière sous le prétexte que « l’année dernière la nouvelle pandémie porcine a virtuellement remplacé toutes les autres souches de la grippe. Elle s’est avérée aussi mortelle que la grippe saisonnière, mais alors que généralement c’étaient les personnes les plus âgées qui étaient touchées, cette fois ce furent les jeunes adultes, les enfants et les femmes enceintes. » […]

> Télécharger le dossier au format pdf.

Dossier initialement paru dans NEXUS n° 70 (septembre-octobre 2010).

Commentaire(s)