Nestlé_Société_84 Santé

Nestlé épinglé par un whistleblower

“Oser dire les choses, c’est la plus grande contribution que je puisse faire à la société”. Une ancien cadre de chez Nestlé parle.

Vice directrice en charge de la sécurité alimentaire auprès de Nestlé durant dix ans, le Dr Yasmine Motarjemi a observé et dénoncé de nombreux dysfonctionnements constatés dans son domaine d’activité. Altertant les autorités puis l’opinion publique, sa ténacité lui a valu l’animosité de ses supérieurs … et un licenciement en 2010.

Retour avec le Dr Motarjemi sur un lobbying en tout impunité, au prix de la santé des consommateurs…

Article paru le n°84 de Nexus (janvier – février 2013).

 

Commentaire(s)