Jean-Pierre Petit. Magazine Nexus n°72 Exologie

Jean-Pierre Petit : “Arrêter les croyances, miser sur du concret”

Les 16 et 17 octobre dernier, un colloque international Astronomie-Espace-Ovni organisé par l’ufologue Michel Padrines s’est déroulé à l’UGC Ciné Cité de Strasbourg. Objectif ? Dresser un état des lieux des avancées scientifiques. L’astrophysicien français Jean-Pierre Petit revient pour nous sur cet évènement.

Jean-Pierre Petit, physicien et ufologue

Âgé de 73 ans (2011), Jean-Pierre Petit est un scientifique français qui vit près d’Aix-en-Provence. Il est spécialiste en mécanique des fluides, physique des plasmas magnétohydrodynamiques et en physique théorique; il a été directeur de recherches au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) en tant qu’astrophysicien à l’observatoire de Marseille. C’est un pionnier d’un pan de recherche abandonné dans les années 1970: la magnétohydrodynamique (MHD). Il participe régulièrement à des colloques internationaux sur la MHD : Vilnius en 2008, Brême en 2009, Corée en 2010.

En cosmologie, il a travaillé sur la « théorie de la bigravité ». Il est surtout connu auprès du grand public pour son implication dans le domaine de l’ufologie ainsi que pour ses ouvrages de vulgarisation scientifique. Exemple: la série des bandes dessinées Anselme Lanturlu, gratuitement téléchargeables sur le site www.savoir-sans-frontieres.com, dont certaines présentent ses travaux. Sa dernière publication, Ovnis et science, ce qu’ont découvert les scientifiques, est éditée et vendue à son profit exclusif par l’association Ufo-Science. Pour commander l’ouvrage, vendu exclusivement par correspondance, rendez-vous sur www.ufo-science.com.

Par Claire Sémavoine. Article paru dans le numéro 72 de Nexus (janvier-février 2011).

> Lire l’article au format pdf.

Commentaire(s)