origine-extraterrestre-humanite-Nexus-43 Environnement

Ni Dieu, ni Darwin : l’exogénèse du vivant

“Si la sélection naturelle s’exerce bel et bien en éliminant les plus faibles, elle ne fournit pas d’explication satisfaisante au passage d’une espèce à une autre”.

En matière d’évolution, on oppose traditionnellement aux tenants du darwinisme ceux du créationnisme. Il existe pourtant une troisième voie, largement ignorée par les deux camps adverses : celle de l’intervention extérieure ou exogène à notre planète. Ce dossier passe au crible les contresens de l’hypothèse évolutionniste darwinienne et examine de plus près les archives révélatrices de l’une des plus anciennes civilisations : celle de Summer.

Article paru dans le numéro 43 de Nexus (mars – avril 2006).

Commentaire(s)