Antenne Tesla_NF76 Énergie

Fabriquer son antenne Tesla : mode d’emploi

Fabriquer ses propres antennes Tesla est un jeu d’enfant. En voici le mode d’emploi !

Comme leur nom l’indique, les antennes Tesla doivent leur appellation au père du courant alternatif, le génial inventeur d’origine serbe Nikola Tesla, qui est à l’origine de ce système de transmission d’énergie et d’information.

Peu connu du grand public, cet Américain d’origine serbe, décédé en janvier 1943 à l’âge de 86 ans à New York, est pourtant à l’origine des plus grandes inventions en matière d’électricité datant de la fin du XIXe et du début du XXe siècle. Ainsi, ses moteurs, alternateurs et transformateurs ont fait naître le réseau de distribution d’électricité tel que nous le connaissons encore aujourd’hui.

Cette prouesse lui a valu en 1956 l’attribution de son nom à l’unité de champ magnétique dans le système international. Mais cet inventeur extrêmement fécond a aussi œuvré dans des domaines aussi divers que la transmission d’énergie par les ondes, la radio, les appareils de mesures, les moteurs mécaniques, et l’énergie libre (qu’il dénomme « énergie radiante »), entre autres.

Les brevets déposés par lui (de 300 à 700 suivant les sources) attestent de cette diversité et de cette inventivité exceptionnelle. Comment expliquer un tel génie ? Sans doute par l’équilibre parfait entre ses capacités « cerveau gauche » et « cerveau droit » : il maîtrisait parfaitement les outils mathématiques et les connaissances de la physique de son temps (grâce à ses études à l’école polytechnique de Graz en Autriche), et il possédait aussi une imagination stupéfiante.

En effet, avant de réaliser physiquement un montage, il visualisait toujours l’expérience mentalement. S’il « voyait » que son système chauffait trop ou se détériorait, il le modifiait et le testait à nouveau dans son esprit. Ainsi, ses expériences réelles étaient toujours concluantes ! (…)

> Télécharger l’article au format pdf.

> Article initialement paru dans le numéro 76 de NEXUS (sept. – octobre 2011).

Sur le même thème
Commentaire(s)