communication-morts-Nexus-47 Conscience

Communication post-mortem induite, une thérapie pour le deuil

Suite à la disparition d’un être cher, l’approche traditionnelle consiste à éteindre les liens émotionnels avec le disparu : “Ils sont morts, oubliez-les”. La communication post-mortel induite propose la démarche opposée : cultiver un lien durable et positif avec la personne disparue.

Le psychologue américain Allan Botkin a mis au point une technique thérapeutique à base d’EMDR (technique de désensibilisation rendue célèbre en France par David Servan-Schreiber) et de communication avec les défunts. Hallucination ? Rencontre réelle ? La guérison, en tout cas, est au rendez-vous dans 70% des cas …

Article paru dans le numéro 47 de Nexus (novembre – décembre 2006).

Commentaire(s)