amidlisa-pedocriminalite-2-février-2015-NEXUS Société

Pédocriminalité : nouveau jugement dans l’affaire Amidlisa

Il est essentiel de venir soutenir la famille des trois enfants de l’affaire Amidlisa, le 2 février 2015, jour où sera prononcé le jugement du procès en appel.

Plus de 200 personnes étaient venues soutenir Sophie et Jack à l’audience du 8 déc. 2014 à la cour d’appel d’Aix-en-Provence.

Le 2 février 2015 à 12 h, venez nombreux devant la cour d’appel d’Aix-en-Provence soutenir Sophie et Jack condamnés pour dénonciation calomnieuse dans le cadre de l’affaire Amidlisa*. Il est essentiel d’accompagner la famille ce jour où sera rendue la décision du procès en appel. Dans ce douloureux et terrible dossier de pédocriminalité, trois enfants abusés par leur père ont dénoncé des viols collectifs, et ont dit avoir assisté à des meurtres d’enfants.

Poursuivis pour « dénonciation calomnieuse » le 20 février 2014, Sophie, la mère des trois enfants, a été condamnée à 6 mois de prison avec sursis simple, et Jack, le grand-père, à 6 mois de prison avec sursis et mise à l’épreuve de 18 mois avec interdiction de tout contact avec les trois enfants et obligation de soins psychiatriques. Enfin, le parquet a réclamé le versement de 12 000 euros de dommages et intérêts à la partie civile, le père des enfants considéré par la justice comme « victime » dans cette affaire !

Depuis 2007, suite à une plainte déposée par Sophie pour dénoncer le viol de sa fille par un ami du père, contre toute logique, les magistrats ont décidé d’arracher les trois enfants à leur mère et de les confier au père. Aucune instruction pour ces crimes n’a été ouverte à ce jour. Aucune mesure de protection des enfants n’a été prise par les services sociaux.

 La multiplication de vices de procédure, de plaintes classées sans suite, de collusions et de dénis de justice est tout simplement hallucinante dans ce dossier. 

abus sexuels_NEXUS 91 
* Amidlisa est le nom de code donné par une femme gendarme qui, sur Internet, a dénoncé anonymement l’horreur de cette affaire. Sa dénonciation aura permis de révéler et de relayer auprès d’un plus grand public ce triste et bouleversant dossier.
 
Commentaire(s)