Tao Santé

Méthode Tao : se débarrasser de nos douleurs avec nos dix doigts

Lorsque nous avons reçu en service de presse l’ouvrage de Weiming Shi, Se débarrasser de ses douleurs : Les gestes simples de la méthode Tao (tome 1) (Talma Studios, août 2019), un ami, Hakim, était présent et a immédiatement essayé la méthode, car il souffrait d’une forte migraine. En appuyant sur les points indiqués dans […]

Lorsque nous avons reçu en service de presse l’ouvrage de Weiming Shi, Se débarrasser de ses douleurs : Les gestes simples de la méthode Tao (tome 1) (Talma Studios, août 2019), un ami, Hakim, était présent et a immédiatement essayé la méthode, car il souffrait d’une forte migraine. En appuyant sur les points indiqués dans le livre, il a été soulagé.

 

L’éditeur, dans sa présentation de l’ouvrage, indique que l’auteur est intervenu sur « des cas douloureux allant de la migraine ou de la sinusite au blocage du dos ou d’un bras, de l’impossibilité de marcher à une douleur chronique de la hanche… » Hakim est d’accord pour nous servir de cobaye et nous accompagner pour rencontrer l’auteur, afin d’en savoir plus. En effet, s’il est possible de se soulager, voire de se débarrasser de ses douleurs sans utiliser les habituelles solutions chimiques, nous ne pouvions évidemment que nous y intéresser et le partager avec vous.

Weiming Shi n’est pas médecin, mais il a commencé à s’initier à la médecine traditionnelle chinoise dès son adolescence. Ce qu’il pratique, c’est l’acupression, appelée également « digitopuncture ». Le principe de cette technique chinoise millénaire consiste à presser avec les doigts des points d’énergie présents sur l’ensemble du corps, comme avec les aiguilles en acupuncture. Il l’a complétée avec d’autres outils issus du taoïsme, y compris par ses recherches personnelles, dans une pratique qu’il a dénommée « la méthode Tao », dont les gestes sont simples afin que chacun puisse les utiliser. Extraits de notre entretien.

 

◆ NEXUS En quoi la douleur est-elle salvatrice ?

Weiming Shi : Selon la médecine traditionnelle chinoise, nous ressentons des douleurs parce que la circulation générale (sang, énergie…) ne se fait pas bien. La cause provient parfois d’un point minuscule sur le corps, et si nous appuyons dessus, la douleur peut se montrer intense, parce que là se trouve un blocage. C’est une façon pour notre corps de signaler un problème localisé qu’il faut régler. En ce sens, nous pouvons conclure que la douleur est là pour nous protéger. Imaginons, par exemple, que nous soyons en train d’éplucher des légumes et que nous nous coupions. Si nous ne ressentions aucune douleur, nous ne suspendrions pas immédiatement notre action avec le couteau, ce qui aurait des conséquences bien plus graves pour notre doigt. La différence d’intensité de la douleur nous avertit dans la majorité des cas de la gravité de la situation. Ensuite, la première réaction de l’organisme, c’est d’envoyer des anticorps, c’est automatique, c’est notre système de protection. La deuxième est l’apparition de la douleur, qui sert à nous informer que l’organisme a besoin de soins. Sinon, comment le saurions-nous ?

 

◆ NEXUS : Appuyer sur un point permet de résoudre le problème ?

Weiming : C’est un peu comme sur la route : lorsque deux voitures ont provoqué un accident sur le périphérique, il en résulte un grand bouchon. C’est surtout lui qui est visible, mais ce n’est pas à cet endroit qu’il faut intervenir pour régler le problème. Il est nécessaire de commencer par enlever les deux voitures accidentées pour que la circulation reprenne. Cela ne signifie pas, néanmoins, que l’on va résorber le bouchon immédiatement, cela va se faire progressivement. De même, en appuyant sur le point qui permet de « dégager les deux voitures accidentées », nous enlevons peut-être 80 % de la douleur, et le corps va faire le reste…

 

 Il vous reste 67 % de l’article à lire dans Nexus n°126 (jan.-fév. 2020), disponible en kiosque jusqu’au 29 février 2020 ou en ligne au format papier/numérique en cliquant ici.

 

L’ouvrage est disponible en ligne : Les gestes simples de la méthode Tao (tome 1) (Talma Studios, août 2019)

 

 112 pages, 0 Pub, 100 % inédit, 100 % indépendant, le magazine à saisir en kiosque ou en ligne tous les 2 mois ! 

 

 

 

Commentaire(s)