News

Nombre de décès dus à la COVID-19 : notre courrier à Santé Publique France

Le 26 mars 2021, nous avons envoyé à Santé Publique France des questions au sujet du nombre de décès dus totalement ou en partie à la COVID-19 déclarés dans leur point épidémiologique du 11 mars 2021. Nous vous tiendrons informés de leur réponse.

Le 26 mars 2021, à l’attention de Santé Publique France :

« Bonjour,

nous souhaiterions vous poser des questions au sujet de votre point épidémiologique COVID-19 du 11 mars 2021 pour l’écriture d’un article.

Document accessible ici :
https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/documents/bulletin-national/covid-19-point-epidemiologique-du-11-mars-2021

Page 42, vous dites qu’« entre le 1er mars 2020 et le 09 mars 2021, 89327 décès de patients COVID-19 ont été rapportés à Santé publique France : 64083 décès sont survenus au cours d’une hospitalisation et 25244 décès en établissements d’hébergement pour personnes âgées (EHPA) et autres établissements sociaux et médico-sociaux (ESMS) (données au 07 mars 2021) ».

Puis page 43, il est écrit que « Parmi les certificats de décès rédigés par voie électronique et transmis à Santé publique France depuis le 1er mars 2020, 38665 certificats contenaient une mention de COVID-19 parmi les causes médicales de décès renseignées», soit moins de la moitié des décès comptabilisés comme étant dus à la COVID-19.

 

A quoi est due cette différence de 50662 décès entre les 89327 décès page 42, et les 38665 décès annoncés page 43, sur une période d’un an environ ? Est-ce parce que 50662 personnes ont été déclarées décédées par un autre moyen que le certificat électronique ? (Certificat papier par exemple)
Ou est-ce parce que 50662 personnes ont été comptabilisées comme « patients-COVID-19 » morts de la COVID-19, sans avoir « une mention de COVID-19 parmi les causes médicales de décès renseignés ? » Autrement dit, est-ce que 50 662 personnes ont été comptées comme étant mortes de la COVID-19 sans être mortes de la COVID-19 ? Et si elles ne sont pas décédées de la COVID-19, de quoi sont-elles décédées ?

Merci par avance pour votre réponse qui nous permettra de ne pas laisser la porte ouverte à des suppositions, mais à des faits concrets auprès de nos lecteurs.

Le Magazine Nexus
www.nexus.fr »

Nous aurions pu également leur demander si et comment on peut savoir si 65% des 38665 personnes (C’est-à-dire 25245 personnes) décédées avec une mention de COVID-19 parmi les causes médicales de décès renseignés, déclarées comme « présentant des comorbidités », sont décédées à cause de la COVID-19 avec symptômes de cette maladie, ou décédées en étant positives au test. Et si en fin de compte, il reste 13411 personnes (38665-25254) officiellement déclarées comme étant décédées de la COVID-19 en un an sans autre cause de mortalité, par certificat électronique.
Nous aurions pu aussi leur demander confirmation que 2% des personnes décédées qui ne présentaient pas de comorbidité, âgées de moins de 65 ans, représentent bien environ 773 personnes décédées sur un an, sur une population française d’environ 67 millions de personnes.

Nous le ferons si Santé Publique France répondait déjà à nos premières questions.

En attendant, faisons un récapitulatif des chiffres officiels :

– Si 89327 personnes étaient décédées à cause de la COVID-19 en un an, cela représenterait environ 0,13% de la population française.

– Si 38665 personnes étaient décédées à cause de la COVID-19 en un an, cela représenterait environ 0,057% de la population française.

– Si 13411 personnes étaient décédées à cause de la COVID-19 en un an, cela représenterait environ 0,02%  de la population française.

D’où l’importance de bien savoir de quelles données on parle.

Quant aux 773 personnes décédées ne présentant pas de comorbidité, âgées de moins de 65 ans, elles représentent environ 0,00115%de la population française.

Rappelons que 157000 personnes sont mortes du cancer en France en 2018. Soit environ 0,23% de la population.

✰ Magazine NEXUS : 112 pages, 100 % inédit, 100 % indépendant ! ✰✰✰

👉 Découvrez tout notre contenu web en accès libre, ainsi que nos formules d’abonnement sur notre site :
https://www.nexus.fr

👉CHER LECTEUR, NOUS AVONS BESOIN DE VOUS ! Nexus, c’est un magazine SANS PUB, du contenu web 100% GRATUIT, et une info 100% LIBRE ! Pour rappel, Nexus ne bénéficie d’aucune subvention publique ou privée et vit grâce à vous à ses lecteurs, abonnés, ou donateurs. Pour nous découvrir ou pour nous aider, vous pouvez :
✅ Vous abonner au magazine Papier & Numérique
✅ Feuilleter tous nos numéros et les commander à l’unité

✅ Acheter notre numéro 132 de janvier-février 2021 en kiosque, ou en ligne

👉 Vous pouvez aussi FAIRE UN DON ponctuel ou régulier sur TIPEEE ou sur PAYPAL pour financer le contenu en ligne accessible GRATUITEMENT. C’est grâce à votre contribution que l’équipe web pourra continuer !

 

 

Commentaire(s)