ovni-centrale-Blay-NEXUS Exologie

« On a vu un ovni » survoler la centrale du Blayais

Le 13 octobre 2014, c’est un ovni qui a survolé la centrale du Blayais et non un drone, a précisé, le 20 janvier 2015, Pascal Pezzani, directeur de la centrale.

© Marc Didier / EDF

« Ici, on n’a pas vu de drone. On a vu un ovni », a affirmé Pascal Pezzani, directeur de la centrale nucléaire du Blayais, le 20 janvier 2015, en réponse à la question d’un élu lors de la présentation des résultats de l’année 2014. Ainsi, chacun peut être rassuré, point de drone en survol, ce fameux soir du 13 octobre 2014, mais un ovni ! « Il n’y a eu aucun impact sur la sûreté de nos sites. Notre position est claire, lorsqu’il y a survol du site nous portons plainte et on communique », a complété Pascal Pezzani. Effectivement, la direction de la centrale a déposé plainte le 16 octobre 2014 auprès de la gendarmerie de Blaye.

Ce qui avait été qualifié initialement par EDF d’« aéronef assimilable à un drone sur le périmètre aérien de la centrale du Blayais » au moment de la plainte est donc requalifié aujourd’hui d’« ovni ».

Il faisait très sombre cette nuit-là, et la visibilité réduite, c’est le bruit de cet objet volant qui a attiré dans un premier temps l’attention les équipes de surveillance de la centrale du Blayais… L’hypothèse d’un ovni a finalement prévalu sur celle d’un drone. Pour quelle raison ? Nous espérons prochainement faire la lumière sur ce point.

En attendant, on est en droit de se demander si pour les 19 survols de centrale nucléaire survenus entre le 5 octobre et le 11 novembre 2014 et que nous avions évoqués dans notre article du 12 novembre, il n’y aurait pas lieu de reconsidérer l’hypothèse des drones…

Source : sudouest.fr

Commentaire(s)