En kiosque !

Découvrez l’édito de NEXUS n° 93 !

C’est l’été. C’est si bon de pouvoir se détendre loin du quotidien ! Changer d’air, voir du nouveau, c’est justement rendre possible un regard neuf sur notre vie à la rentrée.

Car soyons clairs, la cause réelle de nos difficultés tient beaucoup plus de nos réactions inconscientes préprogrammées qu’aux situations elles-mêmes. Ainsi, nous sommes tous le sujet d’un hypnotiseur intérieur. Est-il possible de se libérer de cet auto-conditionnement, et comment ? Toutes les réponses vous sont offertes dans ce gros dossier de une qui recèle des clés fondamentales et pragmatiques pour profiter au mieux de votre retraite estivale !

Le propos n’est pas du tout étranger à la pratique des guérisseurs dits « psychiques », et c’est pourquoi nous avons dépêché notre envoyée spéciale vers l’un des plus connus d’entre eux, Alex Orbito. Le seul qui ait accepté de se prêter à l’analyse de scientifiques occidentaux et dont l’assertion « je soigne, mais c’est le patient qui est le seul guérisseur » nous est apparue édifiante.

C’est aussi le cas de ces nouvelles entreprises qui lient leur performance à une organisation non pyramidale, beaucoup plus réactive aux besoins de leur marché ainsi qu’à ceux de leurs collaborateurs ! Ce genre d’expérience fait actuellement florès, confirmant ce que nous pressentons tous : un réel changement de paradigme est bien à l’œuvre sur la planète, et sans idéologie partisane aucune… et ce n’est pas dommage !

Il serait d’ailleurs opportun que ce mouvement gagne la sphère des centres équestres dont les valeurs coercitives pour le cheval représentent autant d’obstacles à une éducation épanouie des jeunes filles, lesquelles représentent l’écrasante majorité des élèves – un dossier « coup de gueule » que la « plus belle conquête de l’homme » attend sans doute pour se métamorphoser en « plus belle alliance ».

Et bien d’autres jolies perles concoctées avec amour au sommaire, comme le dossier sur l’invasion des nanoparticules dans les crèmes solaires, qui sont loin d’être aussi anodines qu’on vous le laisse penser. Une information plus qu’opportune en cette saison de tartinage généralisé.

Allez, je vous laisse à cette bonne lecture et vous donne rendez-vous au prochain numéro de septembre.

Commentaire(s)