Blachier Conflit d'intérêts

Martin Blachier : l’épidémiologiste en conflit d’intérêts qui n’a plus d’arguments face au Pr Toussaint

Invités de l’émission Punchline diffusée sur CNews le 5 octobre, le Dr Blachier et le Pr Toussaint ont eu un vif échange. Le Dr Blachier semble pourtant être en conflit d’intérêts avec la société privée Public Health Expertise dans laquelle il travaille et qui vend des services de modélisation médico-économique.


Habitué des plateaux tv, le Dr Martin Blachier annonce depuis plusieurs mois une deuxième vague de Covid-19 et semble jouer la carte de l’anxiété face au virus durant cette rentrée. Pourtant, pour ce médecin épidémiologiste, parler du nombre manquant de lits d’hospitalisations et de réanimation en France ne semble pas pertinent.

Le Dr Martin Blachier cautionne raisonnablement les mesures restrictives de libertés prises par le gouvernement. Face à lui lors de ce débat télévisé (voir l’extrait de l’émission en bas de l’article), le Pr Toussaint calme et précis, dont le Dr Blachier avoue ne pas avoir lu les publications sur le Covid-19, lui rappelait l’importance d’une bonne interprétation des chiffres.

Blachier

Un argument qui n’a pas plu au Dr Blachier, qui s’est empressé de tourner l’intervention du Pr Toussaint au ridicule en le méprisant en direct si bien que Laurence Ferrari a dû le recadrer. Le Dr Balchier a fini par quitter le plateau tv à la coupure pub.

Blachier

Un docteur salarié de Public Health Expertise, spécialiste des outils de modélisation médico-économiques

Ce que le Dr Martin Blachier ne dit pas, c’est qu’il fait partie d’une société spécialisée dans la modélisation des stratégies médicales et sanitaires, et dans la construction d’argumentaires économiques. L’entreprise parle de « données probabilistes » ou d’évaluation « médico-économique ». La gestion publique de la Covid-19 semble donc être une aubaine pour le carnet de commande de cette entreprise privée. Un conflit d’intérêt dont se garde bien de parler le Dr Blachier en préambule de toutes ses interventions médiatiques. Il est d’ailleurs clairement placé en n°2 de la société, juste après le fondateur Henri Leleu.

Blachier

Slogan affiché sur la page d’accueil de la Public Health Expertise


◆ Public Health Expertise a reçu 882 205 € de Big Pharma dont 120 600 € de Gilead

Autre surprise. Depuis sa création en 2012, Public Health Expertise a reçu exactement 882 205 € des grands groupes pharmaceutiques dont 120 600 € de Gilead, le fameux promoteur du Remdesivir. Des sommes publiées sur Eurofordocs. Rappelons d’ailleurs l’implication financière de Gilead dans la Spilf, structure qui a récemment porté plainte contre le Pr Raoult (voir notre article). Un conflit d’intérêts supplémentaire que n’a pas mentionné le Dr Blachier.

Blachier

Blachier

 

Vidéo de l’extrait de l’émission Punchline sur CNews du 5 octobre :

👉 Cher lecteur, notre indépendance dépend de vous, NEXUS n’a ni subvention, ni publicité ! Le magazine ne vit que grâce à vous. En vous abonnant ici au format papier ou numérique, vous soutiendrez une presse totalement libre et vous découvrirez des sujets inédits traités nulle part ailleurs ! Achetez nos numéros à l’unité en cliquant ici

👉 NOUVEAU ! Vous pouvez aussi FAIRE UN DON ponctuel ou régulier sur TIPEEE ou sur PAYPAL pour financer le contenu en ligne accessible GRATUITEMENT. C’est grâce à votre contribution que l’équipe web pourra continuer !

Commentaire(s)