décès personnes âgées vaccinées grippe Santé

Vaccin : l’information médicale grippée sur France 2

Parmi les 13 pensionnaires décédés de la grippe dans une maison de retraite de Lyon, 6 étaient vaccinés. Dans son JT, France 2 élude les bonnes questions : quand avait eu lieu la vaccination ? qu’en est-il de l’efficacité vaccinale pour les personnes âgées ? quid des profits records des fabricants de vaccins ?

Sur France 2, le 9 janvier dernier, 13 décès dans une maison de retraite de Lyon défraient la chronique et font la Une des JT. Le défaut vaccinal est d’abord invoqué mais semble contredit par un constat : 6 des 13 personnes décédées, d’une moyenne d’âge de 91,5 ans, étaient bien vaccinées contre la grippe.

Pour s’en expliquer, le docteur en médecine Jean-Daniel Flaysakier, chroniqueur « santé » attitré des JT de France 2, rappelle que « Certes, ils ont été vaccinés. Mais quand ? On ne le sait pas. » Car, selon lui, il faut compter 2 à 3 semaines [ndlr : une « quinzaine de jours » selon le ministère] pour qu’un système immunitaire soit prêt à combattre le virus. Étonnés que cette date de vaccination soit inconnue des journalistes, nous lui avons posé la question sur son blog dont France 2 fait la promotion à l’antenne, docteurjd.com. Voici sa réponse : « L’établissement a précisé que la campagne était en cours. On peut donc imaginer que certaines vaccinations aient été récentes. Mais je n’ai aucunement le droit de fouiller dans des dossiers médicaux ».

« Imaginer » ? « fouiller » ? Et pourquoi ne pas simplement « demander » ? Et c’est ce que nous avons fait auprès du service de presse des établissements Korian qui nous confirmait que 6 des personnes décédées avaient bien été vaccinées en… novembre ! Soit plus d’un mois avant les premiers décès. Rappelons, d’une part, que la grippe touche peu les personnes âgées, protégées par un système immunitaire « expérimenté » à se défendre contre de multiples souches et moins enclin à en « apprendre » de nouvelles (par les vaccinations), et, que, de l’autre, le fameux « taux d’efficacité vaccinal » annoncé par France 2 à 70 % (mais seulement 35 % pour les personnes âgées cet hiver) signifie en fait que le risque de contracter la maladie est réduit de 70 %. De quoi apporter un peu de clarté et remettre les choses en perspective dans un secteur florissant où le numéro deux, Sanofi, fait 29,8 % de marge, et profite d’une cuvée grippale 2016/2017 exceptionnelle avec 980 millions d’euros de chiffre d’affaires au troisième trimestre et une hausse de près de 35 % (Le Monde du 13 janvier 2017) ! Un secteur florissant, au point d’influer l’info ?

Pour aller plus loin

Notre article Obligation vaccinale : l’enquête d’une maman biologiste (Nexus n° 106 – Sept.-oct. 2016) en libre accès !